United Colors of Africa : des oeuvres picturales rayonnantes et des masques colorés pleins de sens signés Claire Marboeuf

  • Capture d’écran 2018-03-23 à 11.08.35

    L’arbre Photo colorisée Peinture& pagne Format 40x60 - crédit photo : original found

  • Capture d’écran 2018-03-23 à 11.11.09

    La Mamie Photo colorisée Peinture & Pagne Format 40x60 - crédit photo : original found

  • Capture d’écran 2018-03-23 à 11.30.41

    Cocody Blockhaus Photo colorisée Pagne & peinture Format 40x60 - crédit photo : original found

  • 28953835_1883319821741275_7976529611651181369_o

    La Coiffeuse Photo colorisée Peinture& pagne Format 40x60 - crédit photo : original found

Sharing is caring!

Du 23 mars au 5 avril 2018, le Seen Hotel Abidjan Plateau présente « United Colors of Africa », la première exposition de Claire Marboeuf dite Claire M. 

 

United Colors of Africa

Le titre de l’exposition, United Colors of Africa, fait référence à l’Afrique comme source d’inspiration. Claire Marboeuf nous dit : « L’Afrique y est pour beaucoup, elle m’a inspiré et m’inspire encore chaque jour ! Par ses couleurs, sa lumière, cette chaleur humaine dont je ne me lasse pas, son bazar aussi ! L’Afrique est vivante et je suis touchée chaque jour par ses sourires et sa grâce. »

United Colors of Africa nous invite à ce voyage où masques akan, yohouré ou senoufo, sculptures et autres clichés monochromes prennent vie, sous les doigts de l’artiste, comme pour nous faire découvrir « ces belles histoires, ces vies racontées au coin de rue » lors de ses pérégrinations sur le continent.

United Colors of Africa de Claire Marboeuf – crédit photo : original found

Des oeuvres picturales rayonnantes

Claire Marboeuf dans sa démarche artistique nous communique la joie de vivre, le sourire, les ondes positives qu’elle capte dans ses pérégrinations sur le continent. Elle nous a donné la possibilité de découvrir, à travers un autre regard, le quartier Ebrié de Blockhaus situé dans la commune de Cocody à Abidjan, Côte d’Ivoire.

En effet, son travail consiste à retranscrire la chaleur de ces rencontres, en partant de photographie couleur qu’elle imprime en noir et blanc, auxquelles elle ajoute un mélange de peinture et de morceaux de Wax pour reconstituer le paysage entre rêverie et remémoration de l’instant passé. Plus qu’un cliché, ses œuvres sont un moment de rêverie, une rappel de la force de l’instant présent. Ainsi, Claire Marboeuf, au-delà simplement immortaliser de ces instants de vie, leur donne une seconde vie. Elle nous raconte une histoire, comme toutes ces petites histoires de la vie quotidienne qui nous donne le sourire.

 

Des masques colorés pleins de sens

Masque Yaourè en mosaïque et Venus en Terre Claire M – crédit photo : original found

Claire Marboeuf travaille également la mosaïque aussi bien sur des formats 2 D que sur des pièces volumineuses. Et c’est le dernier format qui nous intéresse tout particulièrement avec son travail sur des masques en bois sculptés. Ces masques ne sont pas des masques rituels. Loin d’elle, l’idée de prendre des masques ayant une histoire et une ancienneté reconnue, il s’agissait pour elle dans une premier temps de découvrir un nouveau support. Et c’est au fur et à mesure qu’elle a pris goût à découvrir la richesse et la symbolique des masques. Ainsi, lorsqu’un masque évoque des valeurs qu’elle trouve pertinente, elle demande à un sculpteur ivoirien de le reproduire sans pour autant être identique, puis elle commence son travail. Un long travail puisqu’elle peut prendre plusieurs jours pour réaliser une sculpture sur mosaïque.

Ces oeuvres dégagent une grande gaité donnant au masque une autre forme sacré. Ils sont beaux, ils brillent, ils sont majestueux, ils sont imposants et surtout ils sont agréables à regarder.

Parmi les masques présentés, ceux qui nous on les plus marqués sont :

  • Le Masque éléphant du Cameroun

    Un symbole de puissance de l’animal qui traduit, au Cameroun, une image de stabilité, de longévité, de mémoire, de sagesse. Le masque-éléphant occupe une des places les plus éminentes : Il pénètre le dernier sur l’aire de danse, qu’il quitte le dernier, avec des mouvements lents, calmes, posés, qui correspondent à son rang.

  • Le Masque musulman du Do

    Si l’on s’en tient à l’explication tirant sa source de l’ouvrage Comment regarder les arts d’Afrique de Alain-Michel Boyer, la présence du Masque Musulman du Do est une des révélations de cette exposition. En effet, il est écrit : « Si la doctrine musulmane interdit la représentation des êtres animés, c’est parce que les artistes ne doivent pas tenter d’imiter ou d’égaler l’acte créateur d’Allah. Toutefois, l’usage des masques, qui témoigne d’une pratique sans doute millénaire, a longtemps existé et perdure parfois encore dans certaines régions qui mêlent une observance des enseignements de Mahomet et une riche création sculpturale. Ce masque s’inspire du kpeliyé des Sénoufos et intervenait lors de l’aïd-el-fitr, fête qui clôt le ramadan. »

Le Masque Casque Eléphant – crédit photo : original found

Le Masque Casque Elephant selon Claire M – crédit photo : original found

Le Masque Musulman selon Claire M – crédit photo : original found

Le Masque Musulman selon Claire M – crédit photo : original found

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous n’avez plus de raison de ne pas aller visiter cette exposition qui donne vie au Hall et au Lobby du Seen Hotel Abidjan Plateau. Bonne découverte !

United Colors of Africa de Claire Marboeuf – crédit photo : original found

United Colors of Africa de Claire Marboeuf jusqu’au 5 avril 2018 au Seen Hotel Abidjan Plateau 

Plan d’accès au Seen Hotel Abidjan Plateau

Sharing is caring!

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *